25 août 2019

" Les Bijoutiers de Clair de Lune " d'Albert Vidalie

  Livre trouvé dans la boîte aux livres.  Albert Vidalie (1913-1971) écrivit ce roman en 1954. Roger Vadim l'adapta au cinéma en 1958 et transporta l'action de France en Espagne. Je n'ai pas vu le flm mais, deux ans après "Et Dieu créa la femme", il donna à Bardot un rôle qui correspondait à sa personnalité .... rebelle et libre. C'est pourquoi elle apparaît sur la couverture du Poche et, déjà, avec un animal à ses côtés, son amour pour les animaux datant d'avant sa célébrité ! Un meurtre dans un village, un homme... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 août 2019

" Dîner à Montreal " de Philippe Besson

" J'étais amoureux de toi, je te l'ai dit, et je suis capable de le redire là, tu vois, sans que ce soit difficile, c'est même bien, au fond, de poser les mots sur les choses, ça fait qu'on est moins seul, mieux compris, j'étais amoureux donc, et je ne m'y attendais pas, ça me plaisait et ça me déroutait, tu as saisi, mais je ne voulais pas quitter Isabelle, j'avais compris que je pouvais faire ma vie avec elle, ne me demande pas pourquoi, je le savais c'est tout et je crois que j'avais besoin de cette certitude, il y avait trop... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 août 2019

" White" de Bret Easton Ellis

" L’auteur d’American Psycho n’avait rien publié depuis neuf ans. Mi-Mémoires, mi-pamphlet dirigé contre les anti-Trump et la “génération chochotte” (comme Bret Easton Ellis appelle les millennials), son nouveau livre se fait étriller par une bonne partie de la critique américaine. " (Courrier International). " J'ai fréquenté des acteurs depuis que je suis enfant, dans une grande proximité, à la fois professionnelle et émotionnelle, depuis l'école primaire et le lycée jusqu'à l'âge adulte. En dépit de la... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2019

" Consumés " de David Cronenberg

  David Cronenberg, cinéaste "tordu" qui peut se résumer ainsi : "  l'étude du corps humain sous un aspect angoissant et monstrueux, l'étude du rapport de l’humain avec la technologie sous un aspect visionnaire, l'étude de la dégénérescence du corps social sous un aspect réaliste et pessimiste .... les névroses, laissant libre cours au déchaînement de pulsions refoulées .... vision du corps humain martyrisé, mutilé et dégradé .... univers à la fois malsain, ultra-violent et cérébral.... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2019

" Adrian Humain 2.0 " de Laurent Alexandre et David Angevin

  Laurent Alexandre : chirurgien, urologue, entrepreneur. David Angevin : romancier, journaliste, conseiller politique.   " Adrian Crawford incarnait la réussite du Transhumanisme américain. La société US avait plongé depuis vingt ans dans le mouvement philosophique et culturel prônant l'usage des sciences pour améliorer l'être humain. Il était conscient de sa beauté et de son QI exceptionnel. Il était un des premiers Homosapiens 2.O. Un surhomme doté d'un ADN nettoyé de son fardeau et enrichi par le meilleur... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2019

" La Cage dorée " de Camilla Läckberg

Je ne connaissais pas cette auteure suédoise, qui est dans le top des ventes des polars venus du nord,  et qui propose avec ce livre un thriller chaud et rude où il est question de la vengeance d'une femme humiliée par son mari, le tout se passant dans la haute bourgeoisie de Stockholm. La quatrième de couverture m'intéressait et je reconnais que c'est le genre de bouquin qu'une fois commencé, il est difficile de l'abandonner car l'auteure, à défaut d'avoir du style, sait raconter une histoire et tenir le lecteur en haleine,... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2019

" American Rhapsody " de Joe Eszterhas

Emprunté dans la "Boîte aux Livres" . "LE DECOR : Washington, Hollywood et les paysages de l'Amérique entière.LES STARS : Bill et Hillary Clinton, George W. Bush, Al Gore, John McCain, Kenneth Star, Monica Lewinsky et le peuple américain.LES SECONDS ROLES : Sharon Stone, Warren Beatty, Richard Gere, Larry Flint, Linda Tripp, Richard Nixon, Ronald Reagan, Eleanor Roosevelt, Farrah Fawcett, Robert Evans, Steven Spielberg, David Geffen, etc.. etc..L'HISTOIRE : La plus " hard " et sauvage depuis longtemps. Et si Hollywood avait... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 12:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 mai 2019

" Le Manuscrit de Beyrouth " de Jabbour Douaihy

" Au plus fort d'un été torride qui s'était abattu sur Beyrouth dans la deuxième décennie de ce siècle, un jeune homme aux sourcils relevés en accent circonflexe, comme s'il disait toujours non, descendit d'un autobus flanqué de part et d'autre d'une affiche appelant à ne pas oublier les disparus, enléves et handicapés de la guerre, en serrant près du coeur - à la manière d'un bras cassé ou blessé par balles que l'on porte en écharpe - un épais cahier à reliure rouge. D'un pas vif il s'élança sur le trottoir, le martelant de ses... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2019

" L'Affreuse embrouille de via Merulana " de Carlo Emilio Gadda

" Carlo Emilio Gadda " (1893 à Milan-1973 à Rome) est un des plus grands écrivains du XXe siècle. Comparé à Céline et à Joyce, ce révolutionnaire de la forme narrative et du langage a obtenu en 1963 le Prix international de littérature. " D'abord diplômé en Ingénierie électronique,  passionné de mathématiques et de philosophie, il se consacrera ensuite à la littérature à partir de 1957 ! Ce livre est considéré comme un chef-d'oeuvre de la littérature italienne, le récit tourne autour de deux faits-divers, vol dans un... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2019

"Monastère " de Eduardo Halfon

  " Et ainsi va la vie, n'est-ce pas ? ai-je dit à Tamara, qui me regardait d'un oeil sévère, presque triste. Chacun décide du moyen de sauver sa peau, lui ai-je dit. Peu importe que ce soit une doctrine fondamentaliste, une série de fables et d'allégories, un livre de règles, de normes et d'interdictions, un déguisement de bûcheron polonais, de soldat allemand, de fillette catholique ou de juif orthodoxe, ou un mensonge lâché et rêvé dans un avion. Chacun choisit ce qui a le plus de sens, ce qui fait le moins mal. Tamara me... [Lire la suite]
Posté par Denis45 à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]