1896822

351196

Réalisateur : Pedro Almodovar.

Acteurs : Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Leonardo Sbaraglia, Nora Navas, Julieta Serrano, Cesar Vicente, Asier Flores, Penélope Cruz, Cecilia Roth.

2019

Appréciation personnelle : ****

Déjà en 2006 avec "Julieta ", Almodovar pouvait surprendre (décevoir !?)  avec un film résolument sage, plutôt introverti, loin de ce qu'il avait pu nous habituer, nous surprendre, nous secouer du temps de La Movida !

Je devrais revoir Julieta, récemment enregistré sur ARTE, car j'avais fait partie de ceux qui avaient sans doute été désorienté et qui, donc, n'avaient sans doute pas apprécié à sa juste valeur un film dont je soupçonnais qu'il laissait voir et ressentir des choses qui n'avaient pas éveillé ma sensibilité à cause d'un traitement trop sage, pour moi !

Ce dernier Almodovar, je l'ai beaucoup aimé jusqu'à le revoir à deux jours de distance !

Histoire semi-autobiographique, Almodovar laisse planer le doute avec humour : un peu, beaucoup, absolument !

L'affiche ne trompe pas, l'ombre d'Almodovar plane sur cette réalisation intime, presque minimaliste. La Movida est loin, la jeunesse s'en est allée, l'homme s'est assagi tout en restant fidèle à lui-même, mais la vieillesse souligne les ombres du passé, la vie a chassé l'insouciance, l'exubérance, et a creusé la voie à la mélancolie, aux souvenirs parfois douloureux, parfois mélancoliques, le mental n'a plus la légèreté des jeunes années, les aléas de la vie, les doutes, les tristesses usent le corps et l'esprit et la vieillesse annoncée s'annonce déjà dans un corps qui ne répond plus de la même manière et dont la vivacité appartient au passé ! La créativité s'en ressent et la dépression devient une compagne perturbante et encombrante. 

Almodovar évoque tout cela avec infiniment de délicatesse, de tendresse, d'intériorité, à la fois pudique et impudique mais toujours sincère dans ce que l'on peut voir comme une confession testamentaire !

La flamboyance demeure dans la forme, dans l'utilisation des décors, dans les couleurs, la lumière, les cadrages, le sens de l'esthétique chez Almodovar demeure magnifique !

Une belle direction d'acteurs et un excellent Antonio Banderas dont le visage vieilli mais toujours beau est comme un double du réalisateur sans le vampiriser !

La deuxième vision du film me l'a rendu encore plus touchant et émouvant, comme quoi, parfois, revoir un film ou relire un livre ou revoir une exposition, sont des actes nécessaires !! Il faut prendre le temps pour cela , pour s'assurer une disponibilité totale qui ouvre la voie à une sensibilité, à une compréhension, à une générosité encore plus grandes !

Un des meilleurs films d'Almodovar !? Très certainement !

Almodovar, pour moi, c'est comme un ami que l'on retrouve, cette impression d'appartenir à la même catégorie d'êtres humains, éprouvant des sentiments semblables et se retrouvant par-delà l'écran !

 

0070868

1203680

3106658

3827734

3833308

3978785

4305348

5937040

5952640